lundi 16 juillet 2007

Pascal Schumacher Quartet au Upstairs

Pascal Schumacher Quartet

Photo©2007 Jean François

Concert

J'ai assisté hier soir au concert du Pascal Schumacher Quartet au Upstairs Jazz Bar & Grill à Montréal, deuxième étape de leur tournée canadienne, suite à leur prestation au Festival international de percussions à Longueuil. Pascal Schumacher était accompagné du contrebassiste Christophe Devischer, du batteur Jens Düppe et du pianiste Jef Neve qui revenait tout juste du Blue Note Festival à Ghent, lire le billet de Jacques à ce sujet ici, ainsi que du Paris Jazz Festival au Parc Floral, lire le billet de Z à ce sujet ici, et qui était aussi présent au Festival international de jazz de Montréal le 2 juillet dernier, lire mon billet à ce sujet ici (très occupé, Jef…). Finalement, le saxophoniste torontois Quinsin Nachoff accompagnait le groupe hier soir.

Pascal Schumacher Quartet
Photo©2007 Jean François

Un swing bien tassé

La soirée a débuté rondement avec un swing bien tassé sur un standard de Bud Powell, John's Abbey. Les musiciens ont une belle connivence et même le jeu du saxophoniste Nachoff s'est parfaitement intégré au groupe, apportant une rondeur additionnelle que je n'avais pas retrouvée jusqu'à maintenant sur disque. Pratiquant de la technique à quatre mailloches, le vibraphoniste possède un jeu qui va du lyrique à carrément explosif.

Pascal Schumacher
Photo©2007 Jean François

Une soirée vibrante!

Le contrebassiste Devischer a un son assez sec, sans fioriture, ce qui n'est pas déplaisant. Le batteur Düppe, quant à lui, a une sonorité plutôt charnue, tout à l'opposé d'un Teun Verbruggen, par exemple (le batteur usuel du Jef Neve Trio). Bien que le pianiste Neve n'était pas à l'avant-plan, hier soir, il nous tout de même montré son style très affirmé. Ses envolées débutent souvent à mi-tempo pour s'élancer progressivement avec une énergie cumulative vers un bop de plus en plus funky et groovy. Un style très personnel qui impose sa marque. En résumé, ce fut une soirée vibrante!


Pascal Schumacher, Silbergrau

Silbergrau, nouvel album

Plusieurs des titres présentés sont des compositions de Schumacher ou des membres du groupe, telles que les pièces Monday Night At The Cat Club ou A Bad Memory de Schumacher, pièces que j'ai placées en écoute. Ces morceaux sont extraits du dernier album du Pascal Schumacher Quartet, intitulé Silbergrau. Cet album présente une tessiture beaucoup plus élaborée que ce que j'ai entendu jusqu'à maintenant. Les vibraphonistes de jazz sont tout de même relativement rares. Je suis d'avis que le Festival de jazz de Montréal devrait faire découvrir ce talent aux amateurs de jazz montréalais!

pascalschumacher.com, Silbergrau

Amazon.fr - Pascal Schumacher Quartet


Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

4 commentaires:

Nath a dit...

Cela devait être bien sympathique, dans un endroit qui l'a l'air tout autant. C'est vraiment chouette de découvrir comme ça des lieux lointains, même si ce n'est que virtuel.

Christian a dit...

Encore un billet très instructif pour moi le néophite du jazz, encore une fois bien supporté par tes photos, du bon travail.

Parlant de photos, pour ceux que ça peut intéresser, le site du groupe de P. Schumacher en hyperlien dans ce billet contient un album photos magnifique du groupe, que du N&B soigneusement composé, merci pour le lien au groupe J-F (et tous les autre bien sûr).

Conseil du jour :o) , ouvrir le site du groupe dans un deuxième onglet et visiter l’album photos en écoutant les extraits suggérés sur Jazz Frisson, sublime !

ptilou a dit...

J'ai écouté. Intéressant et construit. Ambiance cool.

Jean Francois a dit...

@ Ptilou,

Comme les musiciens avec qui j'ai discuté ce soir là... très cool...