jeudi 19 juillet 2007

Jo Jones - Citation

Jazz Video - Papa Jo Jones

Citation Frisson

La batterie est faite pour être sentie et non entendue.

Jo Jones, batteur (1911-1985)

Sur deux coups que jouent les batteurs de jazz, il en a inventé trois.

Le batteur Max Roach au sujet de Jo Jones


Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

9 commentaires:

Emeline a dit...

@ Jean Francois:

Cette citation est digne d'un amoureux de la musique. Il est vrai que l'on ne doit pas écouter la musique mais la ressentir.

Je connais également une magnifique phrase mais abordant un autre domaine, l'écologie.

"Sauvez les arbres, mangez les castors"

J'avais à peine 18 années quand mon cerveau a formé cette formidable citation. Le talent... ;-)

Emeline, your friend forever

"I'm a godmother, that's a great thing to be, a godmother. She calls me god for short, that's cute, I taught her that." Ellen DeGeneres

Jazz Chroniques et coups de coeur a dit...

Voilà une bien belle citation de Jo Jones qui démontre bien la qualité du musicien, avec un souci permanent, celui d’être au service de la musique et non le contraire. En même temps, elle représente bien une génération, puisque pensons aujourd’hui à des batteurs comme Art Blakey, des drummers qui pousse ntla formation vers le haut, l’obligeant à faire monter l’intensité, toute une école aussi !

Concernant l’écoute ou le ressenti, je ne partage pas l’avis d’Emeline avec un très bel exemple suite à 2 concerts vu récemment au parc floral, Dave Holland et Kurt Rosenwinkel, 2 artistes que j’aime profondément. Dave Holland, je l’écoute avec passion, une passion liée à cette musique moderne, originale et très classieuse qu’il nous offre, toujours jouée avec des musiciens de haute voltige qui cultivent une certaine virtuosité au service de leur discourt. Pour Kurt Rosenwinkel, il y a quelque chose chez le musicien et dans ses compositions qui me touchent intérieurement, tout à fait comme Tord Gustavsen.

Je te vois venir Jean-François, non, je n’écoute pas la musique avec une étude du pourquoi et du comment, par contre, y’a des musiciens que j’aime profondément, que j’écoute avec passion, et d’autre qui me touche profondément, qui me rendent toute chose lorsque que je les écoute !

Z

Christian a dit...

Faut-il toujours comprendre pourquoi on aime ?

Christian

Jazz Chroniques et coups de coeur a dit...

Voila une remarque pertinente qui me fait penser que j'aurais mieux faire de me taire ! gag ! Non, plus sérieusement, tous, on écoute la musique sans se poser de question, me concernant, c'est mon coeur qui a les clefs en main ! Je répondais simplement à la remarque d'Emeline car devoir ressentir la musique et non l'écouter, j'étais pas vraiment d'accord ! Enfin, ces quelques pages sont aussi l'occasion de partager notre passion pour la musique, échanger quelques avis et points de vue, ça peux être sujet à polémique, surtout pour une musique parfois bien compliquée comme le jazz !

A bientôt

Z

Christian a dit...

Salut Z,

Ma remarque n’insinuait en rien que tu aurais du te taire. C’était plutôt une solution facile à une question qui en couvre assez large. Loin de se limiter au Jazz, il nous faudrait expliquer pourquoi, de l’opéra à Métalica, en passant par le jazz (bien sûr), des genres si différents peuvent parfois nous atteindre de manière similaire.

Cependant, au niveau de ressentir la musique, cela me rappelle une invention qui a pour but de faire ressentir la musique aux gens atteint de surdité. C’est une veste munie de hauts-parleurs afin de permettre à ces derniers de « ressentir » la musique et même danser sur celle-ci, alors … j’sais plu trop quoi en penser, peut être qu’il est parfois essentiel de ressentir la musique.

Désolé, on retourne à la case départ :o( , ou on adopte la solution facile.

Au plaisir, bon week-end à vous tous !

Christ

Jean Francois a dit...

@ Emeline, Z et Christian,

Je crois qu'il est temps que je mette mon grain de sel (ou de sable, c'est selon) dans cette discussion.

J'ajouterai simplement ceci au sujet du ressenti de la musique: visionnez le film Babel et particulièrement la scène ou la jeune fille sourde se retrouve dans une discothèque.

Par la suite, évacuez toutes les notions de technicalités associées à la musique et réintégrez la notion de ressenti, à partir de cette scène.

Pour moi, la musique a pris un sens nouveau suite au visionnement de ce merveilleux film d'Inarritu. Rien de moins!

Jazz Chroniques et coups de coeur a dit...

je ne suis pas arrivé à acceder à ta fameuse vidéo ! Quoi qu'il en soit, chacun peux écouter, resentir, dettester ou adorer, chacun ses sentiments et ses émotions !
Mais il est vrai et induscutable qu'être touché et ressentir la musique à en avoir ses fameux frisson, ça c'est fort !

Rien de plus !

Z

Jean Francois a dit...

@ Z,

En fait, on ne retrouve pas un clip spécifique de la scène en question sur le site. Désolé si j'ai induit les lecteurs en erreur.

Voici tout de même le "Trailer" du film, pour ceux qui voudraient savoir de quoi il retourne:

Trailer du film Babel

Jazz Chroniques et coups de coeur a dit...

@Christian
Excuses moi, je t’avais oublié lors de mon dernier message !
Aucun soucis Christian, je n'ai rien insinué non plus, seulement qu'en laissant sa vision des choses sur ces quelques pages, ça engendre aussi la réflexion des autres et j'ai trouvé la tienne particulièrement pertinente ;-)
Le ressenti comme tu le dis, c’est pour toutes les choses la vie, comme les goûts.
J’ai une quantité astronomique de CD à la maison, et je ne pourrais prétendre qu’à l’écoute de chacun d’eux j’ai des frissons ! Alors ce fameux ressenti dont parlait Emeline, il est bien différent selon les personnes, selon leur attirance et leur sentiment vis à vis de la musique ou par rapport à tel où tel artiste, encore une histoire de goût qui ne se discute pas !
En tout cas, où je rejoints Emeline et où je la comprends, c’est que ressentir la musique au plus profond de soi y’a rien de plus fort, mais la, c’est un sentiment que l’on ne choisit jamais d’avoir !

@Jean-François
Aucun soucis non plus JF, dommage tout de même que cette scène ne soit pas visible !

A bientôt et bonne soirée ou bonne nuit à vous

Z