mardi 14 août 2007

Karen Young et Michel Donato, en Vol III (1990)

Karen Young et Michel Donato, en Vol IIIKaren Young et Michel Donato, en Vol III

Vintage Frisson

La magnifique Karen Young, originaire de Montréal, fut la première chanteuse de jazz que j'ai eu la chance de voir dans une prestation sur scène, au Théâtre de Quat'sous à Montréal, il doit y avoir presque 20 ans de cela. Quant au contrebassiste Michel Donato, j'ai eu l'occasion de l'entendre à plusieurs reprises au cours des années. Leur album en Vol III, que je vous propose ici, est malheureusement épuisé. C'est pourquoi il amorce cette nouvelle chronique Vintage Frisson. Pour la petite histoire, Karen Young signa un succès modeste avec une chanson folk, « Garden of Ursh », en 1970, alors qu'elle était âgée de 19 ans. Michel Donato, pour sa part, fit des tournées internationales (1972-73) comme membre du trio d'Oscar Peterson. Dans les années 1970, il se produisit de temps à autre à Toronto et à Montréal avec Bill Evans, mais il rejeta l'offre de devenir membre du trio de ce pianiste.

En symbiose

L'album en Vol III fut enregistré en 1990 à la l'Université de Montréal, devant public. Young et Donato sont accompagnés pour l'occasion de Luc Boivin aux percussions et Tim Jackson au piano. À l'exception de quelques standards tels que Fever, ou Porgy, la plupart des pièces de l'album sont des compositions originales de Young ou Donato. Inutile de vous dire que j'adore Karen Young, dont le style est tout sauf conventionnel. Si vous voulez entendre une chanteuse de jazz hors-norme, recherchez ses autres albums, vous ne le regretterez pas. Quant au jeu de Donato, il est ici particulièrement jouissif, tant il s'amuse avec la voix de la chanteuse. Une parfaite symbiose entre les deux interprètes, fruit d'une grande complicité, est apparente à tous les instants. Les autres musiciens colorent magnifiquement le tout. Si vous trouvez ce disque, sautez dessus!

Musiciens

Karen Young (Voix, Shaker, Bouteilles)
Michel Donato (Contrebasse, Voix, Bouteilles)
Luc Boivin (Percussion, Shaker « Bagatelle »)
Tim Jackson (Piano)

Pièces
1. Fever
2. Lucky, Lucky
3. Freedom
4. Bebop Bulgare
5. Non so Qual I mi Voglia
6. Bagatelle
7. And When I Die
8. Petite Randonnée
9. Soul Fudge
10. Change or Die
11. Who
12. Porgy
13. Duet Now!


Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

1 commentaire:

Jazz Chroniques et coups de coeur a dit...

Elle est magnifique cette version de « I loves You, Porgy » ! Je sais pas pourquoi mais tout de suite ca m’a replongé dans la version de Médéric Collignon et son solo des plus dégantés, excellent !
Surement par ce que la découverte est ressente….
Alors pour en revenir à Karen Young, la version est superbe, très belle voix singulière. On signalera tout de même que le soutien de Michel Donato y est pour beaucoup aussi ! Les duos comme ça ou trio, c’est ce qu’il y a de plus dur, car pas de soutiens derrière, pas un batteur qui assure la pulse sur lequel on peut se reposer !
Alors là, Michel en plus de devoir assurer le tempo, il a toute la responsabilité du groove et il le fait avec merveille ! Ca ne me surprend pas car ses sessions en duo avec Reno De Stefano sont superbes également !
L’occasion de te dire que du bien de sa session entourée de ses amis européens !
Superbe disque qui finira sur les pages de JCECC !
Merci pour cette bien belle musique qui vient ouvrir ce nouveau encart « Vintage Frisson » en beauté !

Z