mercredi 22 août 2007

Le CD va-t-il disparaître?

Pieter Kramer poses for photographers in Eindhoven, Netherlands on Monday Aug. 13, 2007. Kramer was a leading engineer on the team that developed the CD, which was launched 25 years ago this Friday, in a joint project by Royal Philips Electronics NV and Sony Inc. of Japan. Kramer is holding a show model of the Compact Disc player, which was introduced in August 1982. (AP Photo/Peter Dejong)

Frisson News

Le CD fêtait se 25 ans le 13 août dernier. Depuis sa création en 1982, il s'est écoulé plus de 200 milliards de CD dans le monde, une quantité non négligeable. Toutefois, selon Nielsen Soundscan, en 2001 les ventes de CD aux États-Unis étaient de 712 millions d'exemplaires contre 533 millions en 2006. Les chiffres de l'industrie montrent bien que l'essor des clés USB et des disques durs externes pourrait éventuellement détrôner les CD et les DVD comme support de contenu tel que la musique.

Lire l'article de Cyberpresse.ca Le déclin du CD s'amorce-t-il?

Et les articles suivants au sujet des MP3 sans DRM (protection anti-copie) :

Wal-Mart vendra des MP3 sans protection

Amazon vendra de la musique sans anti-copie

iTunes Plus : la musique sans protection

EMI et Apple, la musique sans filet

Selon Steve Jobs, grand patron d'Apple, les DRM n'ont eu aucun effet pour enrayer le piratage de la musique. Le retrait des DRM permettra dorénavant aux consommateurs de transférer la musique achetée d'un support à un autre, PC, Mac, iPod, Zune, téléphone cellulaire, etc.


Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

4 commentaires:

Jazz Chroniques et coups de coeur a dit...

La mort du CD, c'est presque une évidence....
C'est marrant, j'ai un projet sur un post "La musique et les DRM" !
L’avenir est sur le numérique, autour de moi, tous les amis n’ont plus de chaine hifi ou presque, tous l’écoute désormais via leur PC…
Il est alors évident que les DRM ont été une belle erreur avec l’air du baladeur MP3 !
Tu achète un CD en ligne avec DRM, impossible de le transférer sur ton baladeur préféré !
Me suis fait avoir une fois, enfin, une 2ème fois, je n’avais pas fait attention avec le dernier CD du pianiste Frank Woeste, Grrrrr !
Fnac Music, Itunes, Emusic proposent désormais un encart sans DRM mais la route va être longue…
Exemple sur Emusic, aucun album du catalogue Blue Note, voir un catalogue Jazz plutôt pauvre.
Je ne sais plus si c’est Sony qui va lancer l’intégralité de son catalogue sans DRM avec un essai de 6 mois afin de voir si la répercussion sur l’échange illégale de fichier est significative.
Quoi qu’il en soit, depuis que FnacMusic propose un catalogue sans DRM, ça a marché sur moi, j’ai acheté 6 CD en juillet !
Par contre, le problème de tout mélomane, c’est les covers avec les infos, assez capitale pour moi qui aime savoir qui joue, les compositeurs des morceaux. Ces infos sont facilement trouvables sur internet mais pour avoir les compositeurs des morceaux, là, c’est très chaud !
Je pense qu’avec le temps, le téléchargement d’un CD comprendra les covers, l’affaire est jeune, il faut laisser le temps faire les choses…

Z

Anonyme a dit...

Bonjour Jean-francois,

On s’ennuie de vous !!!
La chronique m’a beaucoup intéressé
!!!

A+

Martin et Nathalie

Jean Francois a dit...

@ Martin et Nath,

On pensait justement à vous ce week-end!

Très heureux d'avoir votre présence sur Jazz Frisson!

Bon, faudrait se refaire une petite écoute, là!

@ Z,

Comme toute entreprise commerciale, au final, ceux qui vont se démarquer seront ceux qui sauront proposer la meilleure offre aux consommateurs.

Tout comme les fabricants en sont venus à proposer des bonus vidéos et des présentations plus alléchantes pour vendre leur CD's, la même courbe prendra forme pour les supports non matériels.

Ce n'est qu'une question de temps. Tant qu'il y a compétition, le consommateur sera gagnant.

Dans ce cas-ci, on pourrait dire que le consommateur a forcé Apple à délaisser un peu sa situation de monopole en refusant un contrôle de sa musique. Ne soyons pas dupe, la seule raison du changement de cap d'Apple est de tenter de reconquérir des parts de marché qui s'érodent.

Ces acteurs majeurs posent des gestes qui ont des influences économiques énormes. Assez intéressant à suivre.

Jazz Chroniques et coups de coeur a dit...

Et oui, il n’est pas con le Steve Jobs, car refuser de proposer un catalogue sans DRM aujourd'hui aurait été une erreur stratégique énorme mais trop difficile à croire pour un pro du marketing comme lui ! Il est sur que ce changement de cap n’a pas été instauré pour arranger le consommateur mais pour le récupérer !
Le hic à présent, c'est avec les majors qui doivent accepter de signer ... Fnac Music propose du Blue note, Emusic n'en vends pas, ca reste une question de temps ! De toutes façon, l’avenir et là, sur la musique en ligne et les majors sont se plier comme les Etunes Fnac et autres…
En tout cas, j’ai récemment ouvert un compte sur Emusic qui propose des forfaits des plus intéressants, à 20,99 € les 75 morceaux, c’est une très bonne affaire car allez, entre 7 et 10 Cd on dira pour faire une moyenne… D’ailleurs, le dernier opus de Pierre de Bethmann vient de faire son apparition et le catalogue grandis de semaine en semaine...
Ce soir j’ai pris quelques CD, Laurent Coq, Laurent Fikelson, Fabien Mary et Matelot Ferret !
A ce prix là, on ne va pas cracher dans la soupe ! Bon, reste ces fameux covers...

Bonne soirée à toi Jean-François, me concernant la nuit est déjà bien entamée à Paris !

Zzzzzzzzzzz !