vendredi 30 mars 2007

Introducing Robin McKelle

Jazz Video - Robin McKelle, Bei Mir Bist Du Schon

Rétronostalgie

La chanteuse américaine Robin McKelle en séduira plusieurs avec son premier enregistrement Introducing Robin McKelle sur Cheap Lullaby Records. Accompagnée du Big Band de Willie Murillo de L.A. qui lui offre un magnifique répertoire des années 30 et 40 sur lequel McKelle vient déposer le timbre chaud de sa voix. On pensera souvent à Ella, parfois à Sarah. Évidemment, les arrangements rétro y sont pour beaucoup.

Introducing Robin McKelle

Diva blanche à la voix noire

Écoutez la pièce Something's Gotta Give, très sensuelle, ou encore Night And Day, au charme fou. McKelle est passée par la Berklee School of Music et ça s'entends. Sa technique et son phrasé sont impeccables. Et elle swingue d'une façon très naturelle. Certains critiques vont crier à la recette. Je vous rétorquerai : pourquoi bouder votre bonheur? Cette chanteuse est une révélation et le meilleur reste à venir.

ShoppingAmazon.ca - Introducing Robin McKelle

4 commentaires:

ptilou a dit...

Oui, oui. Pas étonné de la voir chroniquée içi ! ;-)

Je l'ai vu hier au Parc floral de Vincennes. Grande voix, grande prestance et une allure retro voire fiveties... J'en dis pas plus je prépare une note sur sa prestation avec qq photos d'Emma et moi même !

ptilou a dit...

J'ajoute que par rapport à la vidéo sympa, mai un peu Kitsch et aux deux extraits grand orchestre retro fiveties que tu donnes, je l'ai vu hier avec un simple trio Jazz (Pno, Dms, CBass) et qu'elle envoyait fort en grande dame du Jazz. Elle a déjà un sacré métier...

Jean Francois a dit...

Salut Ptilou,

J'attends ton billet avec impatience!

Par ailleurs, tu as certainement vu la même formation que moi à Montréal durant le Festival de Jazz.

Tu peux d'ailleurs visionner quelques photos de Robin McKelle que je n'ai pas encore eu le temps de placer sur Jazz Frisson. Elle sont accessibles sur:

Mon site de photos Flickr

A bientôt,

Nikko a dit...

Quelle beau moment en live à la Cigale. Je l'attends en 2013 pour aller la revoir. A ne pas manquer.