lundi 1 octobre 2007

Joni Mitchell - Shine

Jazz Video - Joni Mitchell, Shine

Critique CD

Joni Mitchell est une auteure-compositrice d'origine canadienne qui est considérée à juste titre comme une des plus grandes de notre époque. Eut-elle décidé de prendre définitivement sa retraite comme elle l'avait originalement prévue, notre patrimoine musical en eut été irrémédiablement appauvri. Son dernier album, Shine vient tout juste de paraître la semaine dernière. Le style de ses chansons emprunte au country, au folklore et au jazz. Joni réussi cet exploit d'inclure une masse orchestrale parfois imposante, tout en conservant une grande simplicité dans le rendu de ses pièces. Ses textes sont toujours engagés :


Let your little light shine

Let your little light shine

Shine on good humor

Shine on good will

Shine on lousy leadership

Licensed to kill

Shine on dying soldiers

In patriotic pain

Shine on mass destruction

In some God's name!

Shine on the pioneers

Those seekers of mental health

Craving simplicity

They traveled inward

Past themselves...

May all their little lights shine

Extrait de Shine, Copyright © 2007; Joni Mitchell, Crazy Crow Music

Joni Mitchell, Shine
Intronisée au Panthéon

Cette chanson fut composée sur une longue période de temps, souligne Joni Mitchell sur son site web. Lors de l'enregistrement, Joni était malade et délirante à la suite d'une réaction allergique aux médicaments prescrits. En fait, dit-elle, elle délirait tellement, qu'elle jouait en retard sur la mesure. La tonalité lui rappelle d'ailleurs celle de l'album Blue, paru en 1971, qu'elle a aussi enregistré alors qu'elle était malade. Il est à noter que lorsqu'elle fut intronisée au Panthéon des Auteurs et Compositeurs Canadiens en janvier 2007, James Taylor lui demanda alors de jouer sur Shine. On entend donc Taylor jouer de la guitare sur ce morceau.

Il faudra un jour souligner la contribution de Joni Mitchell à élever les consciences, ce qui est la marque d'une grande artiste. Il n'y a qu'à s'incliner bien bas devant tant de beauté et de sagesse réunie. J'écoute cet album en boucle depuis sa parution. Courrez, achetez et rendez service à l'humanité : faites écouter cet album à tous vos amis! Merci Joni!

P.S. Il semble qu'avec Joni le bonheur arrive en double. Je vous reparle sous peu du nouvel album d'Herbie Hancock: River, The Joni Letters. (Et merci à mes amis Ptilou et Z qui m'ont lancé sur cette dernière piste).

ShoppingAmazonMP3 - Joni Mitchell, Shine


Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

8 commentaires:

Christian a dit...

Wow! C'est tout un billet que celui-là. Merci pour le YouTube documentant la carrière de l'artiste. En 1967, elle composait déjà des succès, moi j'allais bientôt me pointer le nez dans ce monde. Suite à notre conversation, je ne pouvais attendre pour écouter l'extrait que tu me proposait et effectivement, c'est un délice pour les oreilles et l'esprit. Merci encore une fois Jean-François pour tous ces billets remplis de merveilles musicales Jazzées.

cg

ptilou a dit...

Je l'ai pas encore... je laisse monter le désir... ;-)
D'autant que je l'ai eu en main... à table avec un ami qui venait de l'acquérir... mais sans avoir de quoi l'écouter... arrrggg !

keyboard (French) le place comme disque du mois...

Jean Francois a dit...

@ Christian,

Merci pour ton commentaire et j'espère que Mme Charlotte aimera tout autant!

@ Ptilou,

Tu es un modèle d'ascétisme, cher ami!

JF

Jazz Chroniques et coups de coeur a dit...

Entre mélomane, on partage les infos, normal !

Moi, j'ai pas le Joni mais le Herbie !

D'ailleurs, je me souvenais que Ptilou avait parlé du Joni, mais me souvenais plus qu'il était au courant pour le Herbie, du coup, je suis allé lui donne l'info. Genre le mec qui a pas lu le billet !
Gag !

A bientôt...

Z

ptilou a dit...

Ce soir j'ai craqué !... j'ai écouté ton extrait... ci dessus

C'est IMMENSE !!! IMMENSE !!!

elle a une voix de plus en plus grave de plus en plus belle...

IMMENSE ! ;-)

nb : commentaire sans souci d'objectivité... IMMENSE !

Jean Francois a dit...

Bon, voilà à quoi ça sert, Jazz Frisson!

Le Ptilou a fini par craquer...

Combien d'autres?

ptilou a dit...

Il est très bon ce disque... les deux dernières chansons dont "Shine" sont superbes !

Dans la petite vidéo, ci dessus on entend bien l'écart de tessiture incroyable entre le "big yellow taxi" d'il y a 20 ans et celui d'aujourd'hui... largement un demi octave... la marlboro, ça arrache !!!!

Jean Francois a dit...

@ Ptilou,

Ça fait plaisir que tu l'ais remarqué! En effet, la première fois que j'ai visionné ce vidéo, ça m'a sauté aux oreilles, cette voix grave, surtout dans le contexte d'une entrevue, sans aucun traficotage de studio.

Bien entendu, le passage du temps laisse son empreinte, mais n'explique pas tout, comme tu dis...