jeudi 27 septembre 2007

Musique sans DRM sur AmazonMP3

AmazonMP3

Frisson News

Amazon.com lance son magasin de musique en ligne AmzonMP3 , qui permet le téléchargement de chansons sans DRM (Digital Rights Management). Deux compagnies de disques majeures, Universal et EMI, ainsi que des milliers de petites étiquettes, ont signé une entente avec Amazon pour mettre une partie de leur catalogue disponible. Les chansons coûteront de 89 à 99 cents et les albums de 5.99 $ à 9.99 $. Les consommateurs pourront copier la musique sur un nombre illimité d'ordinateurs ou de lecteurs portatifs, iPod ou autres.

AmazonMP3

L'avantage est de pouvoir utiliser la musique à sa guise, contrairement à la musique achetée sur iTunes, qui ne peut pas être lue par un autre lecteur que l'iPod en raison des restrictions associées aux DRM. Le vice-président d'Amazon, Bill Carr, croit que si les consommateurs peuvent utiliser la musique achetée sans contraintes, ceci ralentira le piratage. Il est à noter que Warner Music Group et Sony BMG Music Entertainment, propriétés de Sony, ont refusé de signer avec AmazonMP3.

Lire l'article du N.Y. Times


Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

4 commentaires:

Jazz Chroniques et coups de coeur a dit...

Merci Jean François pour cette information car pour tout t’avouer, il n’y a que quelques jours que j’ai appris qu’Amazon se lancerait dans l’aventure de la musique en ligne. Donc ton info tombe à pic !
Comme on peut le constater, lorsqu’on est à la recherche de musique en ligne à télécharger, et sans DRM bien sur, le catalogue proposé n’est pas toujours au top, beaucoup de maison de disque sont absentes ici et là, pas de ECM ou Blue note ici, peu de production européenne par là...
Donc un nouveau service est toujours le bienvenu, surtout quand il est de l’envergure d’Amazon.
Par contre, le hic, c’est qu’on finit par se retrouver avec des abonnements partout afin de pouvoir avoir accès aux nouveautés, qui ne sont pas toujours accessibles !
A voir si les nouveautés seront accessibles assez rapidement…

Z

Michel a dit...

Bonjour,

Sans conteste, pouvoir charger de la musique sans DRM est évidemment préférable (et Apple aussi essaie d'imposer ce modèle aux Majors).

Je voulais juste corriger ce lieu commun: "la musique achetée sur iTunes, qui ne peut pas être lue par un autre lecteur que l'iPod en raison des restrictions associées aux DRM". En effet, iTunes permet de graver sur CD toute musique achetée, et donc de la réimporter sans DRM. Bien sûr, c'est contraignant et pas idéal du point de vue qualité, mais c'est le maximum qu'Apple avait pu obtenir des Majors aux début de l'iTunes Music Store. Notez aussi l'offre iTunesPlus, sans DRM et à 256 kb/s, à 1.39 au lieu de 0.99 par titre.

Amitiés.

(PS: je ne travaille pas chez Apple ;-))

Jean Francois a dit...

@ Z,

En fait, sans même avoir vérifié, je ne m'attends pas a retrouver une profondeur de catalogue stupéfiante en jazz chez AmazonMP3. Du moins, pas pour l'instant.

Ce qui me semble important ici, c'est le message envoyé. Quand un gros joueur comme Amazon signale qu'il soutient la musique sans DRM, il fait avancer la cause pour se débarasser de cette nuisance.

Car seul un argument commercial fera bouger iTunes et son hégémonie du marché.

Et ne nous leurrons pas. Au risque de me répéter, les DRM ne servent aucunement à protéger le copyright des artistes, d'aucune façon. Ils ne sont qu'un moyen de garder un consommateur captif d'une plateforme de lecture. C'est tout.

@ Michel,

Merci pour ces informations. En fait, elles ne font que confirmer le bien-fondé de la démarche commerciale d'Amazon:

1- Il serait aberrant de ne pouvoir graver la musique que j'ai acheté, qui m'appartient et donc que je peux légitimement transférer sur un autre support pour mon usage personnel.

2- De devoir payer un surplus pour se procurer de la musique sans DRM prouve que chez Apple, on ne craint pas le ridicule...

Maintenant, je sais que Steve Jobs d'Apple ne demande pas mieux que d'enlever les DRM. Mais, tant que ses parts de marché ne seront pas grugées de façon importante par des Amazon, rien ne va vraiment changer.

Jazz Chroniques et coups de coeur a dit...

La démarche d’Amazon est commerciale, car les pseudos soutiens à la musique sans DRM, j’y crois pas vraiment. Amazon vendait jusque la de la musique en livraison à domicile et ce nouveau créneau « Sans DRM » lui permet t’entrer dans un nouveau marché lucratif !
Quoi qu’il en soit, visiblement, on ne peut pas créer un compte sur Amazon MP3 Beta lorsqu’on est en Europe. En effet, il est impossible de trouver un code « State/Province/Region » approprié pour un code postal en France…
C’est con, j’avais trouvé le CD « Gilfema » avec Lionel Louéké que je cherchais, Grrrrrrr