lundi 5 novembre 2007

Dick Hyman Plays Duke Ellington (1992)

Vintage Frisson

Cet enregistrement, paru en 1992 sur l'étiquette audiophile Reference Recordings, utilisait une technique d'enregistrement assez révolutionnaire à l'époque : Direct-To-CD. En effet, le son était capté directement du Bösendorfer 275SE Reproducing Piano pour être envoyé par ondes radio au laboratoire afin d'être gravé directement sur le support maître, alors que la musique se produisait en temps réel! Donc, aucun procédé d'entreposage de l'information pouvant mener à une dégradation du son. Je dois admettre que le son est d'une grande clarté, avec beaucoup d'ambiance. Vous ne pourrez le noter sur les extraits qui sont encodés ici en mp3 à 128kpbs. Pour ceux qui voudraient se procurer cet enregistrement, le son du CD est d'excellente qualité.

Dick Hyman Plays Duke Ellington
Piano stride

Dick Hyman a travaillé avec Red Norvo et Benny Goodman dans les années '50. Il a également écrit des musiques de film pour Woody Allen. Ici, Dick Hyman interprète des compositions de Duke Ellington. Écoutez le très intrigant The Clothed Woman, qui commence mystérieusement avant de s'engager dans un style plus classique. Plus traditionnel, Tonk, qui imite le style d'Ellington et Strayhorn en duo. Hyman nous propose en général des pièces joyeuses comme Drop Me Off In Harlem, Doin' the Voom Voom, Echoes of Harlem et The Gal from Joe's. Un disque de piano solo de style stride, rappelant les années '40, mais enregistré de façon impeccable.

Pièces

  1. Jubilee Stomp
  2. Drop Me Off At Harlem
  3. The Clothed Woman
  4. Sophisticated Lady
  5. Doin' the Voom Voom
  6. On a Turquoise Cloud
  7. All Too Soon
  8. Tonk
  9. I Let a Song Go Out of My Heart
  10. Echoes of Harlem
  11. Prelude to a Kiss
  12. The Gal From Joe's
  13. Day Dream
  14. Come Sunday

ShoppingAmazon.com - Dick Hyman Plays Duke Ellington


Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

2 commentaires:

Jacques a dit...

Dick Hyman!
Voilà un excellent pianiste souvent oublié.

J'aime beaucoup aussi sa façon de reprendre Fats Waller ("Honeysuckle Rose", par exemple...)

Haa le stride!
Je réécoutais d'ailleurs dernièrement Fats Waller, mais aussi Willie The Lion Smith... c'est éblouissant!

A+

Jean Francois a dit...

@ Jacques,

Ah! Un amateur de stride!

Et Hyman, c'est une véritable encyclopédie de l'histoire et du style du piano jazz!