jeudi 1 novembre 2007

Francois Carrier - Kathmandu

Francois Carrier

Critique CD

Le saxophoniste québécois François Carrier vient de lancer son nouvel album, Kathmandu, sur étiquette FMR. Il s'agit d'un enregistrement réalisé suite à deux concerts donnés par François Carrier et le batteur Michel Lambert à l'invitation du Festival Jazzmandu au Népal en octobre 2006. Avec ces onze improvisations, les deux musiciens témoignent de leur profonde sensibilité à l'énergie et à l'intensité perçue dès leur arrivée sur le sol népalais.


Francois carrier, Kathmandu
Impro vers le Nirvana

Ici, le son est la matière, brute, incisive. Comme un sculpteur, Carrier travaille le son dans son épaisseur plutôt que dans sa durée, retiré ainsi de son intention lyrique pour lui donner un sens très matériel, près de l'instrument. Travaillant dans l'immédiat, il nous force ainsi à prendre conscience de notre propre matérialité et, par extension, de notre spiritualité. En fait, on pourrait en dire tout autant du jeu de Michel Lambert, le batteur. Il ne vise pas ici à maintenir un rythme, comme un simple soutien. Il est le rythme, le souffle, une voix à part entière. L'album Kathmandu est une véritable conversation qui s'engage sur le noble sentier de l'improvisation pure. Laissez-vous donc guider vers votre Nirvana!

ShoppingFMR Records - Francois Carrier, Kathmandu


Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

4 commentaires:

ptilou a dit...

Lyrisme et beau son. me fait penser à François Jeanneau.

Jean Francois a dit...

@ Ptilou,

J'ajouterais aussi rigueur, dans le sens de "sans compromis".

ptilou a dit...

Ce qui colle bien aussi à F Jeanneau qu'on ne voit pas assez dans les club parisiens...

Jean Francois a dit...

@ Ptilou,

et qui est malheureusement pratiquenment inconnu ici...