lundi 26 novembre 2007

Yannick Rieu – Saint-Gervais

Jazz Video - Yannick Rieu se confie

Critique CD

Le saxophoniste québécois Yannick Rieu, dont je vous ai déjà parlé dans ce billet, nous propose son dernier album enregistré en direct aux 7 Lézards à Paris les 10, 11 et 12 décembre 2006. Il est accompagné pour l'occasion du contrebassiste Nicolas Rageau et de Philippe Soirat à la batterie. Et quel morceau d'anthologie! Sans le support d'un piano, le trio saxo-contrebasse-batterie demande une finesse de jeu et un sens de la mélodie au-dessus de tout soupçon. On pense immédiatement à Sonny Rollins et sa Freedom Suite que Rieu reprend ici.

Citation Frisson

Les 7 Lézards est un endroit intime, discret et la musique sur cet album reflète un peu cette ambiance particulière. L'énergie est au rendez-vous, mais pas celle des grandes villes, un peu violente parfois. Le disque Saint-Gervais reflète non pas Paris, mais bien ce quartier particulier, un village dans une ville!

Yannick Rieu

Yannick Rieu, Saint-Gervais
Un son enveloppant

Entouré de ses complices, il magnifie des standards tels I'll Never Stop Loving You de Sammy Cahn ou ce Like Someone in Love de Johnny Burke. À mon avis, là où il nous surprend encore plus, c'est avec ses propres compositions. Écoutez la délicatesse du morceau In The Myth et admirez comment la trame sonore se développe d'une façon naturelle et enveloppante. Il y a beaucoup d'âme dans ce jeu, loin de l'esbroufe et des étincelles inutiles. Yannick Rieu enregistre la matière de son prochain opus devant public au Dièse Onze à Montréal jusqu'à la mi-décembre. À suivre!

Archambault.ca – Yannick Rieu, Saint-Gervais


Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

3 commentaires:

Emeline a dit...

Pour faire fondre vos cages à miel - sus-nommées cages que l'on qualifie également d'"oreilles" -, je vous invite à découvrir l'album "New York Romance".

Ce disque est produit et interprété par l'ensemble de jazz Barney Wilen Quartet; groupe au sein duquel on retrouve le vibrant Philippe Soirat à la batterie, Barney Wilen au saxophone, Gilles Naturel à la contrebasse et, principalement, l'épatant Laurent De Wilde au piano!

Pour les non-connoisseurs de ce dernier, sachez simplement qu'il est l'un des meilleurs musiciens de la scène électro-jazz de notre époque!

Voici le lien vers son site officiel:
http://www.laurentdewilde.com/

Bonne écoute,
Emeline

Jazz Chroniques et coupe de coeur a dit...

Tiens, Yannick Rieu qui collabore avec Simon Goubert par moment !
Il joue bien celui là, mais perso, je préfère nettement, et même sans aucune hésitation ce qui est proposé dans la vidéo, même à 500 % ! Ben disons que je vais plus aujourd’hui, vers des sons plus modernes que vers des sons où les standards occupent une place de premier. Cette vidéo nous propose un jazz du 21ème siecle et j’aime vraiment beaucoup ce type de son. Pas étonnant donc que je sois fan de l’univers de Simon Goubert dans lequel Yannick trouve assurément une place merveilleuse !

Z

Jean Francois a dit...

@ Emeline et Z,

Un peu sur le tard pour répondre à vos commentaires mais merci pour toutes ces infos additionnelles.

Parlant de Gilles Naturel, son dernier album, Belleville est excellent!

En fait, Z, il est probable que tu préférerais son album I is memory, qui comporte plus de compositions originales de Rieu.

JF