dimanche 21 mars 2010

Spring in Swing! Blossom Dearie

Spring Printemps

Aujourd'hui, nouveau rendez-vous de notre groupe de blogueurs de jazz, le Z-Band, placé sous le signe du printemps! Pour d'autres petites douceurs printanières, passez donc faire un tour chez les amis qui vous attendent à la fin de ce billet!

Blossom Dearie Once Upon A Summertime Jazz

The Ballad Of The Spring

Blossom Dearie! Oh! Oui!!! Pour moi, peu de chanteuses de jazz ont une voix qui évoque à ce point la douce fraîcheur d'une journée de printemps! Wikipedia nous informe qu'elle est née en 1926 à East Durham, dans l'État de New York, et qu'elle étudie le piano classique avant de se tourner vers le jazz à l'adolescence. Après le lycée, elle déménage à New York pour engager sa carrière ; là-bas, elle commence à chanter dans différents groupes comme The Blue Flames (avec le Woody Herman Orchestra) et The Blue Reys (avec l'Alvino Rey's Band) avant de se lancer dans une carrière solo.

Blossom Dearie Verve Jazz

En 1952, elle déménage à Paris et forme un groupe de chant, Les Blue Stars qui se fait connaitre en France en 1954 avec La Légende Du Pays Aux Oiseaux, fine adaptation (par Michel Legrand) de Lullaby of Birdland. Elle rencontre dans la capitale française son futur mari, le saxophoniste et flûtiste belge Bobby Jaspar. C'est également à Paris que l'impresario Norman Granz l'entend et la fait signer chez Verve Records. Pourtant, sur son premier album solo, sorti en 1956, elle joue du piano, mais ne chante pas. L'une des chansons les plus connues de cette période est The Riviera, écrite et composée par Cy Coleman et Joseph McCarthy Jr. en 1956. Elle revient aux États-Unis vers la fin des années 50. Blossom Dearie s'éteindra le 7 février 2009 dans son appartement de New York.

La vidéo suivante, dont l'origine et la date ne sont pas précisées, a visiblement été enregistrée lors de sa période parisienne.


 

"The ballad of the spring"

Agitée comme un roseau dans la tourmente

Tout m'énerve et tout m'irrite en ce moment

Le monde me désenchante

Par ce beau jour de printemps

Fatiguée, désabusée et sans courage

Impatiente je ne sais plus ce qui m'attend

Je sens arriver l'orage

Par ce beau jour de printemps

Je voudrais me sentir loin d'ici

Fuir la vie de chaque jour

Et peut-être en m'évadant ainsi

Y trouverais-je l'amour

Les bourgeons des marronniers de mon enfance,

L'aubépine, la jacinthe, et les lilas blancs

En vain me chante leur romance

Douterais-je du printemps?

Tout est si joyeux

Pourtant, je suis malheureuse

D'où me vient tout ce tourment?

O mon ami c'est le printemps

(Oscar Hammerstein II/Richard Rodgers)

 

"Plus je t'embrasse…"

Plus je t'embrasse, plus j'aime t'embrasser

Plus je t'enlace, plus j'aime t'enlacer

Le temps qui passe ne peut rien y changer

Mon coeur bat quand tu t'en vas

Mais tout va bien quand tu reviens, car

Plus je t'embrasse, plus j'aime t'embrasser

Je ne peux m'en passer

 

J'en ai tellement envie que j'oublie tout dans la vie

C'est sans cesse que j'aime t'embrasser

 

Plus je t'embrasse, plus j'aime t'embrasser

Plus je t'enlace, plus j'aime t'enlacer

Le temps qui passe ne peut rien y changer

Mon coeur bat quand tu t'en vas

Mais tout va bien quand tu reviens, car

Plus je t'embrasse, plus j'aime t'embrasser

Je ne peux m'en lasser

J'en ai tellement envie que j'oublie tout dans la vie

C'est sans cesse que j'aime t'embrasser

 

Plus je t'aime, plus tu m'aimes

Plus j'aime t'embrasser!

(Ben Ryan)

 

Blossom Dearie Jazz

Ahhhhh! Blossom Dearie! Même son nom sonne comme le printemps, comme une fleur qui vient tout juste d'éclore, encore fragile, tout comme sa voix d'ailleurs. Quel merveilleux cadeau cette grande dame nous a légué...

Les autres membres de notre collectif le Z-Band sont par ici:

Ptilou’s Blog: Clifford Brown avec "Joy Spring"

Jazz à Berlin: "Springtime" De Dolphy, version Eberhard - Berlin

jazzOcentre: "You must believe in spring" de Michel Legrand à Bill Evans

Mysterio Jazz: "Springtime Again" par Sun Ra

Jazz à Paris: “Springtime for… & Correction“

Bien Culturel: "Springtime Dancing" de Manu Katché

Belette & Jazz: Kenny Dorham et "Spring"

Maître Chronique: "Spring Is Here" de John Coltrane

Jazzques: "Every Time We Say Goodbye" de Jeanne Lee et Mal Waldron

Jazz Frisson: Blossom Dearie et "The Ballad Of The Spring"

Si vous lisez Jazz Frisson dans un agrégateur de nouvelles et voulez écouter tout le contenu musical que je propose, cliquez ici sur Jazz Frisson.


Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

7 commentaires:

Vesna a dit...

"Le temps qui passe ne peut rien y changer" Blossom Dearie est magnifique:) Merci JF, Joyeux printemps à tous !

dolphy00 a dit...

Belle idée d'y intégrer in extenso des paroles bien ciselées.

Ptilou a dit...

Singulière, unique ! Blossom est un cas dans le dossier Jazz vocal ! Mais en plus chantant en français... c'est vraiment extra ! Beau document mis à valeur ... et également ces textes
Bravo JF !

Jazz à Berlin a dit...

Ah oui, c'est superbe. Les textes sont étonnants ! C'est très printanier, pas de doute.

Maître Chronique a dit...

Je plussoie, je plussoie ! Merci pour cette note enchantée !

Bill Vesée a dit...

Belle douceur printanière effectivement !
Merci.

la pie blésoise a dit...

Moi qui ne suis pas du tout sensible au jazz vocal féminin, je n'avais évidemment jamais entendu parler de la dame. Merci pour la découverte, qui vaut le détour !