mercredi 5 décembre 2007

Elisabeth Kontomanou - Back To My Groove

Elisabeth Kontomanou

Photo©Agnès Mellon

Critique CD

Pour mon anniversaire aujourd'hui, je m'offre le dernier album d'Elisabeth Kontomanou, Back To My Groove. Ceux qui me lisent depuis longtemps connaissent déjà mon affection pour cette chanteuse hors norme. Voici ce qu'on en dit :

Des racines, Kontomanou en a à revendre (elle ne les pas découvertes avant-hier, elle!) Du cœur, tout court, et à l'ouvrage, qui ne s'accorde à lui en reconnaître? Sa créativité (son art du chant, qui ne cherche pas à éviter les aspérités) peut certes dérouter les adeptes de Krall/Ekhdal/Peyroux/Monheit… On leur conseillera d'aller faire un tour du côté de Ma Rainey, Billie Holiday, Carmen McRae Jeanne Lee, Aretha Franklin… pour comprendre d'où vient la flamme qui anime (littéralement : « donne une âme à ») la voix d'Elisabeth Kontomanou, une des plus « profondes » qu'il soit donné d'entendre de ce côté-ci de l'Atlantique. Un mot encore sur les compositions originales plus que convaincantes, sur la section de cordes qui évite toute guimauve, sur les arrangements d'une fraîcheur et d'une spontanéité rares en ces temps de jazz vocal formaté, sur les musiciens dont les noms seuls sont un gage de qualité… et l'on aura compris ce qu'Elisabeth Kontomanou confirme ici : depuis son retour en Europe, elle est devenue LA grande voix de ce continent!
Thierry Quénum, Jazz Magazine, octobre 2007

Elisabeth Kontomanou
Photo©Philippe Levy-Stab
Back To My Groove réunit une formation cosmopolite exhalant une instrumentation bellement touffue : guitare électrique, saxophones et choeurs émergent de cet alliage rutilant à base de piano-batterie-contrebasse. La voix puissante et métallique de la chanteuse y surplombe magistralement cette forêt de sons enracinés dans un terreau jazzistique parfumé de soul et autres effluves brésiliens. Constitué de pièces originales signées Élizabeth Kontomanou qui s'y dévoile sans pudeur, cet enregistrement en est d'abord un de grandes émotions où les structures oeuvrent essentiellement au service du coeur. Non, cette métisse française ne fait pas dans le jazz variétés, elle est plutôt de la trempe des Dianne Reeves et autres Carmen Lundy. En ce qui me concerne, elle est la plus inspirée de toutes par les temps qui courent. Profitons-en!
Alain Brunet, La Presse, 14 octobre 2007

Elisabeth Kontomanou, Back To My Groove

Un disque magnifique, très personnel, que j'écoute sans arrêt depuis quelque temps et dont la dernière chanson, Peace On Earth, est un hymne à la paix universelle qui me touche si profondément que j'en ai les larmes aux yeux à chaque écoute…


Elisabeth Kontomanou – MySpace


Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

4 commentaires:

Emeline a dit...

Jean-François, me trompe-je en affirmant qu'Elisabeth Kontomanou dit "Alela" au début de sa chanson Black Angel? Tu vois, même une grande chanteuse de jazz comme Kontomanou reconnaît Alela Diane à sa juste valeur! ;-)

The best is made in Jazz Frisson,
Emeline

Jean Francois a dit...

Chère amie,

Telle une magicienne de l'imaginaire, tu viens d'imposer l'image mentale d'"Alela" Diane dans Black Angel de Kontomanou...

De grâce, ne tente pas pareil tour de perstidigitation avec Peace on Earth. Je ne m'en remettrais pas :0)

ptilou a dit...

j'ai hâte de la revoir en club. Ce disque est très bon.

Jazz Chroniques et coups de coeur a dit...

Hummm, quel magnifique album que tu offres à tes lecteurs l’ami !
Mais dis donc, j’ai loupé le coche comme on dit pour te souhaiter un bon anniversaire si je comprends bien alors HAPPY BIRTHDAY Frisson’s Man !
Alors pour Babeth, son « Black angel » me fait littéralement craquer, quelle ambiance de rêve, c’est magnifique !
Assurément le disque d’une musicienne qui est venue nous faire découvrir ses dernières histoires à travers la musique de son dernier opus que je trouve très éclectique car on y retrouve toutes les influences qui ont construit sa personnalité qu’elle nous dévoile avec sincérité, peux importe le chemin qu’elle emprunte.